Assurance habitation prix : quels critères influent sur le tarif de votre assurance ?
Assurance habitation prix : quels critères influent sur le tarif de votre assurance ?

La souscription d'une assurance multirisque habitation est impérative pour la protection du logement, sauf si c'est un appartement meublé, une location saisonnière ou une maison de fonction. Mais elle a un coût que de nombreux éléments peuvent impacter. Comme le marché de l'assurance est un domaine très compétitif, cet article vous servira de guide pour vous aider à connaître davantage les critères qui déterminent le prix de l'assurance habitation.

Le processus de calcul du tarif de l'assurance habitation

Le coût de l'assurance logement est le montant que l'assuré doit payer pour pouvoir bénéficier d'une couverture en cas de dommages ou sinistres. Il doit être fixe et est propre à chaque type d'habitation. Entre autres, la prime d'assurance d'un studio n'est pas la même que celle d'une maison à 5 pièces.

Également, le tarif de l'assurance habitation varie suivant le profil de l'habitant. Un propriétaire occupant ne verse pas la même somme qu'un propriétaire non occupant ou un colocataire. Bref, plusieurs éléments interviennent dans le calcul du coût d'assurance habitation.

La surface et le nombre de pièces

Le tarif de l'assurance multirisque habitation dépend de la superficie et du nombre de pièces du logement à assurer. Au moment de la souscription de la clause, la compagnie d'assurance demande dans son formulaire la surface habitable. En même temps, l'assuré doit déclarer l'effectif des pièces principales ou pièces à vivre dont la chambre, le salon, la salle à manger et le bureau. La cuisine, les toilettes, la salle d'eau, l'entrée, le couloir, la buanderie, les placards, etc. ne sont pas comptabilisés.

On compte comme « une pièce » toute pièce qui a une superficie d'au moins 9 m2 et au plus 30 m2. Une pièce qui dépasse les 30 m2 sera considérée comme « deux » pièces. Les éventuelles annexes ou extensions telles que la terrasse et le balcon ne font pas partie des pièces à déclarer.

Le type et l'emplacement du logement concerné

Le type du logement fait partie des critères d'influence à considérer avant de souscrire une assurance habitation. Cet élément est même demandé durant la réalisation de devis. La prime d'assurance d'un appartement dans un immeuble moderne est par exemple différente de celle d'une vieille maison isolée qui court un grand risque de cambriolage. L'année de construction est utile pour le calcul.

En plus de cela, les assureurs évaluent les risques suivant l'emplacement du logement : au rez-de-chaussée, en villa basse ou au dernier étage. La démarche de calcul pour une résidence principale ne ressemble pas à celle pour une maison secondaire. Aussi, le montant d'une assurance habitation en Haute-Corse, en Ile-de-France et dans la région PACA n'est pas similaire.

La valeur des biens mobiliers contenus dans l'habitation

La valeur de tous les biens mobiliers qui se trouvent dans le lieu de résidence a certainement une influence sur la somme à acquitter à la compagnie au titre d'assurance logement. Cela représente le capital à assurer en cas de problème. Sachez notamment que les garanties élevées imposent une cotisation d'assurance plus importante.

Pour faire comprendre le prix de l'assurance habitation, Amaguiz, sur https://www.amaguiz.com/assurance-habitation, spécialiste des assurances pour particuliers, filiale de Groupama, propose quelques exemples types. Il est également possible de faire un devis en ligne sur le site pour être plus précis.

Les articles